Bénéficiez d’aides financières, humaines ou matérielles adaptées au handicap

Être en situation de handicap représente un coût, mental, physique et financier. Vous ne pouvez pas tout porter sur vos épaules. Au risque d’impacter votre vie personnelle, professionnelle et sociale.

Acceptez de vous faire accompagner.

Il existe plusieurs aides financières auxquelles vous avez droit. Elles ne conditionnent pas l’accès à nos prestations.

Toutefois, ces aides viennent atténuer le coût de la prise en charge.

Nos prestations sont éligibles au crédit d’impôt, à hauteur de 50%. D’ailleurs, sachez que le crédit d’impôt peut être anticipé et demandé dès la première facture.

Selon la situation, l’âge et le type de handicap, les aides varient. Nous vous orientons vers la plus adaptée.

Les soutiens

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La Carte Mobilité Inclusion (CMI)

La Prestation de Compensation du Handicap – PCH

La PCH permet de compenser les besoins liés au handicap.

Elle peut donc financer :

• une équipe d’aide à domicile pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne

• des équipements pour pallier le handicap

• l’aménagement du logement et du véhicule

• une aide animalière (animaux agréés)

• une aide spécifique ou exceptionnelle (réparation de matériel, surcoûts liés aux vacances…)

Pour bénéficier de la PCH, vous devez en faire la demande auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Elle évaluera le degré de limitation dans les activités quotidiennes.

Cependant, cette prestation sera versée par le Département du Nord.

Conditions d’attribution

• Avoir moins de 60 ans lors de la première demande.

• Être dans l’incapacité de réaliser une activité essentielle de la vie ou avoir des difficultés pour réaliser au moins 2 activités essentielles (mobilité, entretien personnel, communication, se repérer dans l’environnement ou protéger ses intérêts). Ces difficultés doivent être prévisibles pendant au moins 1 an.

• Résider en France.

• Selon le degré du handicap et des besoins de la personne.

Bon à savoir

• Vous pouvez bénéficier de la PCH jusqu’à 75 ans.

• Si vous bénéficiez de l’Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP), vous pouvez demander la PCH. Selon le handicap, vous pourrez bénéficier des 2 aides, ou de l’une ou l’autre.

• Si vous bénéficiez de l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH), vous pouvez demander la PCH. Un droit d’option entre les 2 aides financières vous sera proposé.

• La PCH et l’APA ne sont pas cumulables. Toutefois, au-delà de 60 ans, l’une de ces deux aides peut être plus intéressante que l’autre.

• Un aidant familial peut être dédommagé grâce à la PCH.

• Si vous êtes divorcé, et avez un enfant atteint d’un handicap, vous pouvez partager l’aide financière de la PCH entre vous.

Pour en savoir plus, consultez la fiche récapitulative sur la PCH de la CNSA.

La Carte Mobilité Inclusion – CMI

La Carte Mobilité Inclusion remplace les cartes de priorité, d’invalidité et de stationnement. Elle est attribuée pendant 1 à 20 ans renouvelable, ou est définitive.

Il y a 3 CMI :

Priorité : accès aux places assises dans les transports en commun, les espaces et files d’attente, les établissements et manifestations qui accueillent du public.

Invalidité : idem que précédemment, toutefois cela vaut également pour l’accompagnant. Elle permet aussi de bénéficier de réductions fiscales et d’un droit de priorité pour l’attribution d’un logement social et d’avantages commerciaux.

Stationnement : accès aux places de stationnement réservées aux personnes en situation de handicap.

Pour bénéficier de la CMI, vous devez en faire la demande auprès de la MDPH.

Conditions d’attribution

• CMI Priorité : avoir un taux d’incapacité inférieur à 80%, position debout pénible.

• CMI Invalidité : avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80%, ou classé en 3ème catégorie de la pension d’invalidité de la sécurité sociale.

• CMI Stationnement : avoir un handicap qui réduit considérablement et durablement l’autonomie de déplacement à pied, ou qui nécessite d’être accompagné par une tierce personne.

Bon à savoir

Le portail de la CMI facilite vos démarches (codes d’accès personnels) : mettre à jour vos informations, suivre l’état d’avancement de votre carte, demander un second exemplaire de votre CMI stationnement, demander le remplacement de votre carte.

Pour en savoir plus, consultez la fiche récapitulative sur la CMI de la CNSA, et les fiches dédiées à chaque CMI : priorité, invalidité, stationnement.

Vous souhaitez faire une demande de financement ou obtenir une aide ?

Accédez au formulaire de demande de la MDPH.

Nous pouvons vous accompagner à monter votre dossier.