Hospitalisation : l’auxiliaire de vie, un soutien sans faille avant, pendant et après

par | 1 Avr, 2021 | Hospitalisation | 0 commentaires

Se rendre à l’hôpital est stressant. Être hospitalisé l’est encore plus.

Que dois-je emporter et préparer ? 
Est-ce que cela ça va bien se passer ?
Combien de temps vais-je y rester ? 
Vais-je tout comprendre ce qu’on me dit ? 
Qu’est-ce que je dois faire à la fin de l’hospitalisation ?

Si vous êtes un jour hospitalisé, vos questions et vos inquiétudes seront légitimes. C’est un bouleversement pour vous, et également pour votre entourage. Mais vous n’êtes pas seuls : demandez à un proche de vous accompagner et/ou à votre auxiliaire de vie.

Le saviez-vous ? Les auxiliaires de vie sociale (AVS) peuvent vous aider à préparer votre hospitalisation, vous soutenir pendant et vous accompagner lors de votre retour à domicile. 
Vous gagnez en sérénité et votre hospitalisation se passera dans les meilleures conditions. Vous pourrez ensuite vous rétablir au mieux et à votre rythme.

C’est aussi un bon moyen de rassurer et de soulager votre aidant familial.

Concrètement, comment les auxiliaires de vie peuvent-ils (elles) vous accompagner lors de votre hospitalisation ?

Préparer votre hospitalisation pour avoir l’esprit tranquille

Pour qu’elle se déroule dans les meilleures conditions possibles, une hospitalisation nécessite d’être préparée.

Vous préparez vos papiers administratifs :

  • Pièce d’identité
  • Carte vitale
  • Mutuelle
  • Attestation de CMU complémentaire ou d’aide médicale d’État si vous en avez
  • Coordonnées de votre aidant familial ou professionnel, qui sera l’interlocuteur principal du personnel soignant si vous ne pouvez vous exprimer ou recevoir une information

Vous rassemblez les documents médicaux nécessaires :

  • Comptes-rendus d’examens médicaux et d’analyses
  • Ordonnance de médicaments, si vous suivez un traitement
  • Carnet de santé et carte de groupe sanguin, si vous en avez
  • Coordonnées de votre médecin traitant et de votre équipe soignante

Vous devez également préparer votre valise : vêtements de jour et de nuit, sous-vêtements, trousse et serviettes de toilette, tenue pour la sortie, de quoi vous divertir, etc.

Enfin, vous prévoyez votre absence. Prévenez vos proches, les professionnels qui interviennent à votre domicile, et votre employeur qui pourra vous faire un arrêt de travail, sécuriser votre domicile (électricité, eau, etc.).

Oui, il y a beaucoup de choses auxquelles il est nécessaire de penser avant d’entrer en établissement de santé.

Toutefois, un.e auxiliaire de vie peut vous aider à préparer votre hospitalisation.

De plus, l’AVS peut vous aider à réserver une ambulance ou vous conduire jusqu’à l’hôpital le jour J, si vous en avez besoin. 

L’auxiliaire de vie vous accompagne lors de votre admission dans l’établissement. En effet, lors de votre arrivée, il ou elle peut vous aider à réaliser votre procédure d’entrée et à vous installer. 
C’est également le moment d’informer l’équipe soignante hospitalière que l’auxiliaire de vie est là pour vous soutenir.

Lorsque vous êtes bien installé.e, l’auxiliaire de vie peut donner des nouvelles à vos proches, si vous le souhaitez.

Être épaulé.e tout au long de votre hospitalisation

L’auxiliaire de vie, un soutien au quotidien

Durant votre séjour, l’AVS peut vous rendre visite à l’hôpital, pour vous tenir compagnie et vous changer les idées.

Comme d’habitude, il ou elle peut vous aider à prendre vos repas. Lors d’une hospitalisation, il est fréquent de perdre du poids. L’alimentation ne doit pas être négligée, encore moins dans ce contexte où toutes vos forces sont requises pour vous rétablir au mieux.

N’hésitez pas non plus à confier à votre auxiliaire de vie votre linge sale. Vous serez assuré.e d’avoir des vêtements propres et confortables durant votre séjour.

Une préparation sereine pour la sortie d’hospitalisation

Y aura-t-il quelqu’un pour ouvrir la porte si vous rentrez en ambulance ? 
Aurez-vous de quoi vous alimenter ? 
Le confort dans le logement sera-t-il adéquat ? (chauffage, eau chaude, matériel adapté…) 
Le personnel qui intervient habituellement sera-t-il prévenu de votre sortie ? 
Avez-vous déclenché les aides financières dont vous pourriez peut-être bénéficier ?

Autant que l’entrée, si ce n’est plus, votre retour à domicile se prépare également. Vous serez bien rassuré.e que quelqu’un pense à ce qu’il est nécessaire de prévoir. 
De plus, les soignants hospitaliers ne connaissent pas votre domicile. Ils n’ont pas forcément connaissance de votre environnement, vos intervenants et vos habitudes de vie. L’auxiliaire de vie, si. Votre AVS est un véritable pilier sur qui vous pouvez compter lors d’une épreuve telle que l’hospitalisation

Vous pouvez également compter sur le service social de votre lieu de soin. Ses missions ? Entre autres : 

  • Vous aider à faire une demande d’aide financière – les délais de traitement seront considérablement réduits (quelques jours, contre plusieurs mois parfois)
  • Organiser l’aide et les soins dont vous pouvez avoir besoin lors de votre retour à domicile
  • Réaliser les démarches d’admission dans un hébergement temporaire, si vous en avez besoin à la sortie de l’hôpital

Soyez rassuré.e : votre AVS fait le lien avec le service social.

Sécuriser le retour à domicile et bénéficier d’un suivi renforcé

Après une hospitalisation, vous n’avez qu’une chose à faire : prendre soin de vous. 

Pour que vous puissiez vous rétablir au mieux, encore une fois : appuyez-vous sur votre auxiliaire de vie. 

Si vous rentrez en ambulance, un.e AVS peut vous accueillir et vous installer confortablement, selon vos attentes.
De plus, l’auxiliaire de vie peut : 

  • Préparer votre domicile : courses, tâches ménagères, aménagement de votre domicile, mise en place du matériel médical
  • Préparer vos repas ou les faire livrer
  • Vous aider à prendre vos médicaments
  • Vous faire changer d’air ou voir vos proches
  • Apporter une aide administrative

Selon votre situation, nous adaptons nos passages. 
Lors d’un retour à domicile, nous vous conseillons d’intensifier les passages. Un bon moyen de s’assurer que tout va pour le mieux et d’adapter nos services selon vos besoins. C’est pourquoi nous évaluons systématiquement vos attentes, ainsi que celles de votre aidant.

Aussi, l’auxiliaire de vie s’assure de la coordination avec l’ensemble des professionnels intervenants à domicile : médecin traitant, infirmier.e, kinésithérapeute, etc.

Pour vous sentir doublement sécurisé.e, nous vous conseillons de recourir à la téléassistance. Si vous avez besoin d’une aide, à n’importe quel moment du jour ou de la nuit, vous pouvez enclencher ce dispositif d’alerte. Au bout du fil : un professionnel à votre écoute, qui pourra déclencher une visite à domicile.
Chez Canopée, nous sommes partenaires de la société Vitaris. Nous avons choisi Libr’Alerte, pour une téléassistance adaptée à tous les besoins. Votre auxiliaire de vie peut procéder à son installation dans la journée. Nous assurons également le service après-vente et la désinstallation du matériel.

Avec un.e AVS lors de sortie d’hospitalisation, vous voilà rassuré (et votre aidant également) et de retour à votre quotidien.

Que votre hospitalisation soit programmée ou non, nous pouvons nous organiser très rapidement pour vous accompagner lors de ce moment de vie. 
Pour vos proches, c’est un bon moyen pour se reposer sur des professionnels, tout en ayant des nouvelles de vous et des informations du personnel soignant.

Le saviez-vous ? 
Si votre hospitalisation ne dure pas plus d’un mois, vous continuez à bénéficier de vos aides habituelles, telles que l’APA et la PCH

Votre mutuelle, contrat d’assurance et caisse de retraite peuvent sans doute financer des interventions supplémentaires d’une aide à domicile. N’hésitez pas à vous renseigner durant votre hospitalisation ou lors de votre sortie de l’établissement.

Partager l'article
Aidant : comment aider au mieux votre proche atteint d’un cancer ?
Aidant : comment aider au mieux votre proche atteint d’un cancer ?

Aider votre proche atteint d'un cancer est une évidence. Vous avez, malgré vous, accepté le rôle d’aidant. Voici 5 conseils Read more

Métier, recrutement, formation… Qui sont les auxiliaires de vie de Canopée ?
L'auxiliaire de vie accompagne en conscience les personnes fragilisées

Découvrez le recrutement, le métier et la formation d'un(e) auxiliaire de vie chez Canopée, entre empathie, écoute active, expertise et Read more

Hospitalisation : l’auxiliaire de vie, un soutien sans faille avant, pendant et après
Hospitalisation : l’auxiliaire de vie, un soutien sans faille avant, pendant et après

Se rendre à l’hôpital est stressant. Être hospitalisé l’est encore plus. Que dois-je emporter et préparer ? Est-ce que cela ça Read more

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Handicap : la CAF finance l'accompagnement à la parentalité à domicile - […] les démarches administratives. Vous anticipez l’entrée à l’école, les apprentissages, une hospitalisation, un suivi médical, etc. De plus, vous bénéficiez d’un…
  2. Habitat partagé : favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicap - […] Famille Gouvernante est un dispositif porté par l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF). Famille Gouvernante accueille des personnes en situation…
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *